(dans le cadre de Québec ami des aînés (QADA) 2016-2019) Déploiement

Une aide financière de 110 280 $ sur 3 ans a été octroyée à l’AQDR Alma par Mme Francine Charbonneau, ministre de la Famille, ministre responsable des Aînés et ministre responsable de la Lutte contre l’intimidation.

Le projet s'est déployé dans la MRC Lac-Saint-Jean-Esten collaboration avec la ville d’Alma, des municipalités et des paroisses. Nous avons poussé encore plus loin nos actions en termes d’éducation populaire visant à accroître la sensibilisation contre la maltraitance des aînés.

Ce projet "Échec à la maltraitance chez les aînés" s'est terminé le 28 février 2019.

Les personnes aînées, vulnérables ou non, les gens qui les côtoient, les familles ainsi que la population de notre territoire ont été visés et sollicités. Parce que nous avons un rôle à jouer et chacune, chacun doit apporter sa propre contribution pour créer une collectivité sécuritaire, saine et solide. Et, les personnes bien outillées deviennent des multiplicateurs d'information.

Pour ce faire, les gens ont été amenés à reconnaître les situations de maltraitance, savoir quoi faire ou comment réagir, à se diriger vers les ressources compétentes et appropriées pour recevoir de l’aide que l’on soit aîné maltraité ou observateur.

Deux grandes actions ont été déployées :

  • Une activité d'information et de sensibilisation contre la maltraitance aînés. Nous nous sommes déplacés, depuis l’automne 2016, autant de fois que nécessaire, pour la présenter grand public, organismes, clubs de retraités, résidences privées pour aînés, toute autre organisation ainsi que dans les familles. Et cela, avec la collaboration d’une travailleuse de milieu auprès des aînés Lac-Saint-Jean-Est.

AU-DELÀ DU PROJET, l’AQDR Alma assure, à la demande, la poursuite des présentations « Échec à la maltraitance chez les aînés ».

  • L’AQDR Alma a produit en partenariat avec NousTV, des capsules percutantes et réalistes traitant des différentes situations de maltraitance qui ont circulé à la TV communautaire et dans les médias sociaux, depuis mai 2017. Par la suite, ces mêmes capsules ont été diffusées sur les ondes de notre radio locale et de proximité, à l’automne 2018, pour conscientiser la population à cette importante problématique, encore taboue. Nous voulions nous donner tous les moyens d’atteindre les personnes sans nom et sans voix, qui ne sortent pas ou qui n’appartiennent à aucun groupe.

Madame Line Audet était la chargée de projet responsable. Elle avait également réalisé la phase expérimentale de ce projet.

Capsules de sensibilisation illustrant différentes situations de maltraitance, réalisées par nos bénévoles de l'AQDR Alma.

Documents de références